Un juste équilibre entre travail et vie privée, la famille ainsi que l’égalité entre les hommes et les femmes sont des éléments essentiels de la politique du personnel de la Banque Coop.

Signature des principes d'autonomisation des femmes

La Banque Coop est devenue la toute première banque suisse à signer les sept principes promus par ONU Femmes et prônant notamment une parfaite égalité de traitement envers les hommes et les femmes dans le cadre du travail, l’absence de discrimination et l’encouragement de la formation et du développement professionnel des femmes. En renforçant la place des femmes au sein de l’entreprise, la banque souhaite prouver une nouvelle fois que l’égalité des chances est un principe qui lui est cher.

Promotion de la diversité

En prônant la diversité, la Banque Coop revendique un environnement de travail basé sur la mixité et l’absence de préjugés. Elle souhaite ainsi prévenir toute forme de discrimination, qu’elle soit verbale, écrite ou physique et a ancré la promotion de la diversité dans sa charte.

Cette diversité est déjà aujourd’hui présente sous différentes formes dans la culture d’entreprise de la Banque Coop, p. ex. via le programme de promotion des femmes et les directives internes pour l’équité des partenariats enregistrés.   

Daddy-Lunch et promotion des femmes

Daddy-Lunch est un réseau interne spécialement dédié aux pères de famille et à ceux qui souhaitent le devenir. Les participants discutent lors d’un repas des situations auxquelles sont confrontés les jeunes papas et partagent de précieuses expériences sur la paternité et la manière de concilier vie privée et vie professionnelle. Dans le domaine des ressources humaines, la banque vise deux objectifs principaux: l'augmentation de la part des femmes à des postes-clés ou parmi les cadres supérieurs, et la promotion de la conciliation entre vie familiale et activité professionnelle.

Dans le cadre de la discussion sur un quota obligatoire de femmes, la Banque Coop s’est déjà depuis des années fixée pour objectif d’augmenter continuellement le quota de femmes dans l’entreprise et notamment à des postes d’encadrement et de direction. En 2014, 28,8% des postes d'encadrement étaient occupés par des femmes. Au sein de la direction, la part des femmes a été de 8,6% en 2014, en légère augmentation par rapport à l'année précédente. Au total, la part des femmes occupant des fonctions d'encadrement et de direction était de 23,4% en 2014.

Egalité et structure des salaires

La Banque Coop a pour objectif de suivre le principe d’«égalité de salaire pour les hommes et les femmes exerçant la même profession et disposant des mêmes qualifications». En devenant en avril 2012 le premier établissement financier suisse à entamer le dialogue sur l’égalité des salaires, elle a fait un pas de plus vers la réalisation de cet objectif. La banque souhaite mettre fin au cours des quatre prochaines années aux différences de salaire injustifiées. La mise en œuvre de ce processus a notamment été permise par les CHF 20 000.– du Prix de l’égalité des chances décerné en 2011 par les deux Bâle à la banque.

Prix et récompenses

La Banque Coop a déjà été récompensée à plusieurs reprises pour sa politique familiale: elle a reçu en 2005 le Prix Egalité, en 2007 et 2012 le certificat «familienbewusstes Unternehmen» («Entreprise favorable à la famille»). Elle était parmi les finalistes du prix Suisse de fair-play en 2008 et a remporté le Prix de l’égalité des chances décerné par les deux Bâle en 2011. En 2012, la Banque Coop a obtenu le label Swiss HR «Excellent Practice in Human Resource Management».